Trésorerie d'entreprise

Les liquidités, la trésorerie sont l’élément vital de toute entreprise et le manque de liquidités est la première cause de faillite des petites entreprises. Même si vous réalisez de nombreuses ventes, si vous n’avez pas suffisamment de liquidités en banque, votre entreprise ne pourra pas payer ses factures et rester ouverte.

C’est pourquoi il est si important pour les entreprises de comprendre les bases de la trésorerie et des prévisions de trésorerie.

Définition des flux de trésorerie

Le flux de trésorerie mesure les entrées et sorties d’argent de votre entreprise pendant une période donnée.

Les entreprises gagnent de l’argent grâce aux ventes, aux retours sur investissement, aux prêts et aux investissements – c’est la trésorerie qui entre dans l’entreprise.

Les entreprises dépensent de l’argent pour les fournitures et les services, ainsi que pour les services publics, les impôts, les remboursements de prêts et d’autres factures – ce sont les sorties d’argent.

Le flux de trésorerie est mesuré en comparant le montant des entrées d’argent dans une entreprise pendant une période donnée avec le montant des sorties d’argent de cette entreprise pendant la même période. En général, le flux de trésorerie est mesuré sur un mois ou un trimestre.

Voir nos tarifs d’accompagnement comptable : Les tarifs

Comment calculer le flux de trésorerie ?

La formule la plus simple pour calculer le flux de trésorerie est la suivante :

ENCAISSEMENTS – DECAISSEMENTS = FLUX DE TRÉSORERIE NET

Si votre flux de trésorerie net est positif, votre entreprise a un flux de trésorerie positif et accumule de l’argent en banque.

Si votre flux de trésorerie net est négatif, votre entreprise a un flux de trésorerie négatif et vous terminez le mois avec moins d’argent qu’au début.

Quelle est la différence entre les liquidités et les bénéfices ?

Croyez-le ou non, il est possible pour votre entreprise d’être rentable tout en étant à court de liquidités. Cela peut ne pas sembler intuitif au premier abord, mais c’est parce que les liquidités et les bénéfices sont des choses très différentes. Voici pourquoi.

Les bénéfices peuvent inclure les ventes que vous avez réalisées mais qui n’ont pas encore été payées.

L’argent liquide, en revanche, est la somme d’argent que vous avez effectivement sur votre compte bancaire. Il représente la liquidité de votre entreprise et, en gros, si vous ne pouvez pas l’utiliser immédiatement pour payer vos factures, il ne s’agit pas de liquidités.

Par exemple, si vous réalisez beaucoup de ventes mais que vous facturez vos clients et qu’ils vous paient « net 30 », c’est-à-dire dans les 30 jours suivant la réception de la facture, vous pouvez avoir beaucoup de revenus sur papier mais peu de liquidités sur votre compte bancaire parce que vos clients ne vous ont pas encore payé. Ces ventes n’apparaîtront que sur votre compte de résultat.

Si l’argent que vos clients vous doivent n’a pas encore été versé sur votre compte bancaire, il n’apparaîtra pas encore sur votre tableau de financement. Il n’est pas encore disponible pour votre entreprise. Il est toujours entre les mains de vos clients, même si vous le leur avez facturé. Vous comptabilisez l’argent que vos clients vous doivent dans les comptes clients.

En attendant, vous ne pouvez payer vos factures qu’avec de l’argent réel sur votre compte bancaire. Sans ces liquidités, il vous sera difficile d’honorer vos commandes, de verser vos salaires et de payer votre loyer. C’est pourquoi il est si important de suivre les flux de trésorerie. Pour maintenir votre entreprise à flot, vous devez avoir une bonne idée de ce qui entre et sort de votre entreprise sur une base mensuelle et faire tout ce que vous pouvez pour conserver un flux de trésorerie positif.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre explication plus détaillée de la différence entre flux de trésorerie et bénéfices.

Comment analyser un tableau des flux de trésorerie

Lorsque vous analysez votre tableau des flux de trésorerie historique, vous examinez le montant des liquidités réelles dont vous disposez au début du mois, par rapport à vos liquidités à la fin du mois. Vous pouvez également examiner vos flux de trésorerie sur des périodes différentes – trimestrielles, par exemple – mais une bonne règle générale consiste à examiner vos flux de trésorerie régulièrement pour mieux comprendre tout changement dans la santé de votre entreprise.

Pour voir un exemple visuel de la façon dont cela fonctionne dans une entreprise, vous pouvez télécharger cet exemple gratuit de flux de trésorerie au format PDF ou Excel.

Lorsque vous effectuez une analyse des flux de trésorerie, vous devez vous assurer de bien comprendre les termes clés suivants.

Flux de trésorerie positif

Un flux de trésorerie positif est défini comme le fait de disposer de plus d’argent liquide à la fin d’une période donnée par rapport à ce qui était disponible au début de cette période.

Disons que vous avez commencé avec 1000 € en liquide au début du mois. Vous avez payé 500 € de factures et de dépenses, et vos clients vous ont payé 2 000 € pour vos services. Bonne nouvelle : votre flux de trésorerie est positif, à 2 500 € pour le mois.

Si vous avez un flux de trésorerie à tendance positive, il est plus facile de :

Payer vos factures : Un flux de trésorerie positif garantit que les employés reçoivent des chèques lors de chaque cycle de paie. Il donne également aux décideurs les fonds dont ils ont besoin pour payer les fournisseurs, les créanciers et le gouvernement.
Investir dans de nouvelles opportunités : Le monde des affaires d’aujourd’hui évolue rapidement. Lorsque l’argent est facilement disponible, les propriétaires d’entreprise peuvent investir dans les opportunités qui peuvent se présenter à tout moment.
Faire face à l’imprévisible : Avoir accès à des liquidités signifie qu’en cas de bris d’équipement, de non-paiement des factures par les clients ou d’entrée en vigueur de nouvelles réglementations gouvernementales, les entreprises peuvent survivre.

Flux de trésorerie négatif

On parle de flux de trésorerie négatif lorsque les sorties d’argent de l’entreprise sont supérieures aux entrées. Lorsque le flux de trésorerie est négatif, le montant des liquidités sur votre compte bancaire diminue. Ce n’est peut-être pas un problème si votre entreprise a beaucoup de liquidités en banque. Mais cela signifie que votre entreprise finira par manquer d’argent si elle ne devient pas positive à un moment donné.

Disons que vous avez commencé avec 1 000 € en banque au début du mois. Vous avez payé 1 500 € de factures et de dépenses, et même si vous avez beaucoup travaillé et facturé à vos clients des services d’une valeur de 3 000 €, vos clients ne vous ont payé que 200 €. Vous attendez toujours le reste de vos paiements. Votre flux de trésorerie est négatif : -300 € pour le mois.

Si vous n’avez pas de réserves, votre chèque de loyer pourrait être refusé. Si vous avez une ligne de crédit déjà établie, vous pouvez compter sur elle pour payer une partie de vos factures. Vous avez peut-être fait des prévisions de trésorerie et vous saviez que vous seriez à court d’argent ce mois-là, alors vous avez fait un plan pour pouvoir couvrir vos dépenses.

Un mois de flux de trésorerie négatif ne va pas nécessairement ruiner votre entreprise. Mais lorsque vous commencez à voir une tendance et que vous ne faites rien pour l’inverser (ou lorsque vous êtes désagréablement surpris parce que vous n’avez pas suivi votre trésorerie), c’est là que votre entreprise est en danger.

Cash Burn Rate et marge de manœuvre

Le cash burn ou burn rate est “l’érosion de capitaux” caractérise la vitesse à laquelle une entreprise consomme/utilise sa trésorerie, indépendamment de l’activité que l’entreprise produit.
Les nouvelles entreprises et les start-ups ont souvent un flux de trésorerie négatif lorsqu’elles démarrent. Elles ont beaucoup de factures à payer pendant qu’elles se lancent et il n’y a pas encore beaucoup de ventes. Lorsque les recettes des ventes commencent à être perçues, il est à espérer que l’argent commence à entrer dans l’entreprise au lieu de sortir. C’est pourquoi les nouvelles entreprises ont souvent besoin d’investissements et de prêts pour démarrer – elles ont besoin de liquidités en banque pour couvrir tous les flux de trésorerie négatifs qui se produisent pendant les premiers jours de l’entreprise.

Au début, il est important de suivre le Cash Burn Rate, qui est essentiellement le chiffre de votre flux de trésorerie négatif – le montant d’argent que vous « brûlez » chaque mois. Vous pouvez ensuite utiliser ce chiffre pour déterminer combien de mois de trésorerie il vous reste – c’est votre « marge de manœuvre ». Lisez notre explication détaillée du taux d’absorption de la trésorerie et de la marge de manœuvre pour en savoir plus sur la manière de trouver, de mesurer et d’ajuster ces paramètres.

Un flux de trésorerie négatif peut également survenir lorsqu’une entreprise choisit d’investir dans une nouvelle opportunité. L’entreprise peut parier qu’investir maintenant dans une nouvelle opportunité sera rentable à l’avenir. Cet investissement peut entraîner un flux de trésorerie négatif pendant un certain temps, il est donc important de surveiller de près la trésorerie et d’avoir une prévision de trésorerie solide afin de savoir si votre entreprise est sur la bonne voie pour rester dans les chiffres noirs.

Pourquoi les prévisions sont importantes

Vous voudrez suivre l’historique de vos flux de trésorerie au moins une fois par mois afin de pouvoir commencer à repérer les tendances de vos entrées et sorties d’argent.

Mais il ne s’agit pas seulement de mesurer le passé et le présent, la prévision de votre flux de trésorerie peut également vous aider à anticiper le moment où votre entreprise pourrait manquer de liquidités à l’avenir. Vous pouvez alors planifier et ouvrir une ligne de crédit ou trouver d’autres prêts et investissements pour vous aider à couvrir le moment où vous aurez besoin d’un peu plus d’argent.

Il est beaucoup plus facile d’obtenir l’aide d’une banque ou d’un investisseur avant d’être réellement dans une situation de crise où vous n’êtes pas sûr de pouvoir payer vos factures. Si vous attendez d’être vraiment en difficulté pour agir, les prêteurs peuvent vous considérer comme un trop grand risque et rejeter votre demande.

Vos prévisions de trésorerie peuvent également vous aider à planifier le meilleur moment pour effectuer un achat important, comme une nouvelle pièce d’équipement ou un véhicule de société.

N’oubliez pas de tenir compte de l’inconnu, cependant. Les propriétaires d’entreprise ne peuvent pas prédire l’avenir, en particulier lorsqu’il s’agit de dépenses imprévues (par exemple, un camion qui tombe en panne prématurément et doit être remplacé, ou une violation de données entraînant une augmentation forcée des dépenses informatiques). Et ils ne peuvent pas non plus être certains que leurs clients paieront leurs factures à temps.

Ainsi, lorsque vous faites des prévisions ou que vous regardez votre tableau de financement du mois dernier, n’oubliez pas qu’il est bon de disposer d’une certaine marge. Vous ne voulez pas vous retrouver dans une situation où vous avez alloué chaque centime, au point de ne pas pouvoir faire face aux dépenses imprévues.

Une partie de l’examen de votre trésorerie devrait porter sur le risque et l’effet qu’une dépense imprévue aura sur votre trésorerie disponible et, en fin de compte, sur votre capacité à payer vos factures.

Comment prévoir vos flux et établir un tableau prévisionnel

Une prévision de trésorerie consiste à prévoir à l’avance vos besoins d’argent.

Malheureusement, la prévision de votre flux de trésorerie est un peu plus compliquée que la prévision d’autres aspects de votre entreprise, tels que vos ventes et vos dépenses. Votre tableau de financement est alimenté par vos prévisions de recettes, vos prévisions de dépenses et vos plans d’achat de stocks si votre entreprise dispose de stocks.

En outre, vous devez prévoir quand vos clients vous paieront – paieront-ils tous à temps ? Ou certains prendront-ils plus de temps pour payer ?

Un outil comme LivePlan peut grandement simplifier les prévisions de trésorerie, mais vous pouvez également le faire vous-même avec des feuilles de calcul si vous le souhaitez.

Il existe deux méthodes que vous pouvez utiliser pour construire un tableau de financement : la méthode directe et la méthode indirecte. Bien qu’elles aboutissent toutes deux au même résultat final, à savoir prédire le montant des liquidités que vous aurez en banque à l’avenir, elles atteignent cet objectif de différentes manières.

La méthode directe de prévision des flux de trésorerie

La méthode directe permet d’avoir une vision très claire de la façon dont les liquidités entrent et sortent d’une entreprise. Il s’agit essentiellement d’additionner toutes les liquidités que votre entreprise a reçues de diverses sources, puis de soustraire toutes les liquidités versées aux fournisseurs, aux vendeurs, aux employés, etc. Ce chiffre correspond au montant des liquidités que vous avez ajoutées ou soustraites de votre compte bancaire au cours du mois.

La méthode indirecte de prévision des flux

La méthode indirecte part de votre revenu net figurant dans votre compte de résultat, puis ajuste ce chiffre pour tenir compte des dépenses hors caisse telles que les amortissements. Ensuite, vous procédez à des ajustements pour tenir compte des variations des stocks, des comptes débiteurs et des comptes créditeurs.

La méthode indirecte est très courante pour établir des états historiques des flux de trésorerie car les chiffres requis sont tous facilement générés par votre système comptable. Cela en fait une méthode assez populaire pour prévoir les flux de trésorerie, bien que la méthode directe soit généralement plus facile pour les personnes qui ne sont pas aussi familières avec les subtilités de la comptabilité.

Prévision des flux

Si vous prévoyez les flux de trésorerie à l’aide de feuilles de calcul, je vous recommande d’utiliser la méthode directe. C’est plus facile et plus direct.

Essentiellement, vous voulez créer des estimations futures du moment où vous recevrez de l’argent de vos clients et où vous paierez vos factures.

Il n’est cependant pas essentiel de prévoir chaque facture et chaque paiement de facture. Les prévisions ont pour but de vous aider à prendre des décisions stratégiques concernant votre entreprise, et il n’y a donc pas de problème à faire des estimations plus larges dans vos prévisions.

Comment améliorer votre trésorerie

Si votre trésorerie est négative ou si vous cherchez simplement des moyens d’améliorer votre trésorerie en général, de nombreuses options s’offrent à vous. Voici une liste rapide de ce que vous pouvez faire :

  • Convaincre vos clients de vous payer plus rapidement
  • Payez vos propres factures un peu plus lentement
  • Achetez moins de stocks et gardez-en moins en stock
  • Faites un suivi des mauvaises créances
  • Etablir une ligne de crédit ou un autre type de prêt commercial.

Selon votre situation, vous pouvez utiliser ces méthodes ou même envisager des mesures plus radicales si l’économie en général a un impact sur votre capacité à créer un flux de trésorerie positif.

Lectures supplémentaires pour vous aider à mieux maîtriser les flux de trésorerie

Le flux de trésorerie est un sujet vaste et il existe de nombreuses autres ressources qui peuvent vous être utiles. Voici notre liste de ce que vous devriez envisager de lire ensuite :

Comment équilibrer les flux de trésorerie d’une entreprise saisonnière

Les entreprises saisonnières ont des défis uniques à relever, notamment en ce qui concerne la gestion des flux de trésorerie. Consultez ces techniques pour équilibrer efficacement vos flux de trésorerie et éviter toute surprise saisonnière. Lire la suite.

Utiliser l’affacturage pour protéger votre trésorerie

Si vous avez des clients qui mettent du temps à payer, cela peut entraîner des problèmes de trésorerie pour votre entreprise. Heureusement, des solutions telles que l’affacturage de factures et l’affacturage ponctuel peuvent servir de garde-fou, afin de protéger votre trésorerie contre de futurs désastres. Lire la suite.

Conseils pour améliorer les flux de trésorerie de votre entreprise

Une gestion solide de la trésorerie est essentielle à la réussite d’une entreprise. Si vous avez des difficultés à gérer votre trésorerie, ces stratégies vous aideront à vous améliorer. Lire la suite.

Comment obtenir de l’aide pour une ligne de crédit commerciale ?

Toute entreprise connaît des difficultés de trésorerie. Au lieu de les éviter, des mesures telles qu’une ligne de crédit préventive peuvent vous aider à assurer votre bon fonctionnement.

L’équipe de Neotoria

CategoryLes Articles
Write a comment:

You must be logged in to post a comment.